CHEVAL SOMME, par Guy-Ernest Incohérent

CHEVAL SOMME I- Exposition d’un Orthopédiste en Rupture de Ban et Sans Aveu. J’affecte une désinvolture au plus haut crin où je somme Un soluté surprenant chez un homme de mon âge. Dépité dans un ergastule, je marmotte à la théorie des tamarins Menée dans une fantasmagorie Reginglard par les Bifides Mazarin/ Cavalier Marin. Je balbutie, le front apprêté par une fièvre mêlée d’un drap … Continuer de lire CHEVAL SOMME, par Guy-Ernest Incohérent

Emma Ruth Rundle – Marked for Death (2016)

Meilleur disque de 2016 qui n’ait pas été concocté par un groupe d’Oxford, Marked for Death d’Emma Ruth Rundle est une oeuvre d’une beauté à couper le souffle mais aussi une fenêtre grande ouverte sur l’intimité de son auteure, nous plaçant parfois en situation de voyeurs, désarmés par tant de sincérité et de désarroi. Continuer de lire Emma Ruth Rundle – Marked for Death (2016)

The Growlers – City Club (2016)

Et le soleil triste a plongé, laissant derrière lui le souvenir trompeur d’un bonheur jamais délesté d’une certaine inquiétude. Place est faite au crépuscule sur la ville, à ses clubs, sa danse, sa comédie. Place est faite à une tristesse autre. Avec « City Club », les Growlers offrent un album entièrement dédié à la nuit et à ses multiples chimères. L’utilisation presque blasphématoire de synthés factices, … Continuer de lire The Growlers – City Club (2016)

Emilie Mandale présente… (5)

Emilie Mandale aime la bière et fait partie d’une bande de Polatouches d’exception: la bande de  Another Sunny Night, qui sévit depuis 2010 en organisant concerts sur concerts de qualité à Paris, dans un registre que nous qualifierons pour faire vite d’indie-pop. Et chaque mois, Emilie Mandale vous distribue ses petites ou grosses claques musicales du moment via une sélection de son cru. No comment, just … Continuer de lire Emilie Mandale présente… (5)

Punchline (3) : La Rumeur, Sous Peu Il Fera Jour

Depuis qu’il existe et à intervalles très réguliers le hip-hop plante son thermomètre dans le fondement de l’hexagone. Parfois, dix ou vingt ans plus tard on traite les coupables comme des sages alors qu’ils furent moqués comme des singes typiques. Maintenant, ce sont bravos et statues de bave admirative pour NTM. On les taquinait pourtant en petits sauvageons aux dents bizarres dans les nineties. Puis Dieu-Média … Continuer de lire Punchline (3) : La Rumeur, Sous Peu Il Fera Jour

La Femme est l’avenir du Clic mais n’a pas de joli chapeau

Je ne sais si les gens de la vraie vie (comme mon boulanger qui boulange paisiblement en écoutant RTL2) peuvent se le représenter, mais dans le petit milieu réseauté des amateurs de rock la tension monte régulièrement jusqu’à la haine autour de l’évaluation d’un seul nouveau groupe. En ce moment c’est le dénommé La Femme qui énerve et on sort les gourdins cloutés. C’est un peu l’équivalent d’un débat sur le Burkini estival si vous voulez, sauf que que ça n’a aucune espèce d’importance. Ainsi Moi Polatouche Premier, grand manitou prescripteur des cimes arboricoles me devait de participer au pugilat, mais avec toute la hauteur que me permet d’atteindre mon agile anatomie Continuer de lire La Femme est l’avenir du Clic mais n’a pas de joli chapeau

David Thomas Broughton, Crippling Lack (2015/2016)

Je ne fais pas la gueule, je suis seulement à côté de mes pompes. Par nature, je navigue en eaux salées, pas nécessairement troubles, et tends à me laisser flotter de vagues en vagues vers des rivages aux courbes tendres qui répondent à ma voix en échos redondants. Je scrute des formes connues dans les nuages noirs et gonflés, je tamise le limon en espérant … Continuer de lire David Thomas Broughton, Crippling Lack (2015/2016)

Dinosaur Jr, Give a Glimpse of What Yer Not (2016)

Gâtons immédiatement l’intrigue en affirmant, les poings crispés, que ce dernier album de Dinosaur Jr. est au moins aussi bon que le meilleur des albums sortis par le groupe depuis sa résurrection. Continuons à bomber le torse en proclamant que cette renaissance a donné une œuvre sensiblement plus intéressante que celle de la première carrière du trio, et levons la garde, au cas où. Penser … Continuer de lire Dinosaur Jr, Give a Glimpse of What Yer Not (2016)

La nostalgie est une chienne et Will Toledo la promène à la nuit tombée

Sur Teens of Denial, un petit malin du nom de Will Toledo pompe la discographie indie rock de la dernière décennie du siècle dernier et de la première du suivant, fait du Weezer avec la nonchalance d’Adam Green, joue sur les grosses ficelles de la nostalgie. Et ça marche du feu de Dieu. Continuer de lire La nostalgie est une chienne et Will Toledo la promène à la nuit tombée

Le Requiem smooth de André Campra

On a pas idée de faire une Messe des morts aussi gaie ! Sereine du moins. Smooth en fait. Mieux vaudrait faire tourner ça chez nos pauvres traders exténués avant qu’ils ne se convertissent tous au bouddhisme pour finir moinillons orientaux (on aurait l’air fin, et eux chauves). Le Campra, il a traîné dans ma zone, à Toulouse, entre 1683 et 1691. Du coup c’est … Continuer de lire Le Requiem smooth de André Campra