Attention Les Yeux (I)

-Par Bapapa, je recommande ça :

https://s3.amazonaws.com/criterion-production/stills/130457-6c12786786bd51e5b8797e44cdae916f/Film_555w_SweetSmell_original.jpg

LE GRAND CHANTAGE – « Sweet Smell of Success » (1957)

Réalisateur:  Alexander MacKendrick

Avec Burt Lancaster, Tony Curtis, Susan Harrison, Marty Milner, Sam Levene.

Photographie : James Wong Howe.

-Hiératique, sévère, hiérarchique, Burt Lancaster interprète là un journaliste dont les rubriques ô combien célébrées achèvent ou bien consacrent les gloires fugaces de Broadway. Tony Curtis compose un attaché de presse d’une veulerie on a pas idée. Clifford Odets envoie en force le bois du dialogue sans une once de commisération pour les animalcules saisis par des débauches. Alexander MacKendrick signe ici un grand film fort. Film dont la noirceur achevée pourrait évoquer les films épisodes délirants grotesques d’Yves Allégret (Manèges, etc.), éreintant pêle-mêle publicistes, journalistes qui ont pignon sur rue, donneurs d’ordre et leur domesticité. C’est dire. Portrait-charge onirique. Interprétation extra-fine.

-Nous avons hâte de découvrir les comédies anglaises (fables dont la portée est sociale) environ 1945-1955 dont Mackendrick, me dit-on en régie, fut l’un des plus brillants représentants. Ainsi, je porte votre attention sur -L’Homme au Complet Blanc (The Man in The White Suit) (1951) (en gros, c’est l’histoire d’un complet dont le tissu est synthétique, inusable et insalissable et des déboires qui s’ensuivirent pour l’Inventeur), film préfigurant une décroissance sobre…

-« (…) le film montre avec drôlerie la résistance sociale que suscite toute innovation scientifique susceptible de limiter cette consommation. D’une grande cohérence formelle, il s’appuie sur une intrigue digne d’un conte voltairien. Aspect fantastique, ironie, abstraction et refus du réalisme immédiat confèrent à l’oeuvre un caractère spéculatif qui stimule la réflexion du spectateur en lui laissant toute liberté d’expression. »

Jacques Lourcelles, Dictionnaire du Cinéma -Les Films. Bouquins/ Laffont.

http://image.toutlecine.com/photos/h/o/m/homme-au-complet-blanc-02-g.jpg

Il a l’air vachement bien, Mackendrick. Nous y reviendrons.

Une Communication de L’Impayable L’Incohérent !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *